Prenez-dates des Rencontres Ressources Et Déchets (RED) du RARE

30.05.2022

- Par RARE

UN LOGO POUR UN NOUVEAU NOM

Depuis 2020, le RARE vous propose chaque année une trilogie de rendez-vous afin d’échanger sur les enjeux de l’observation régional des déchets et ressources. Cette année ne fait pas exception, nous remettons le couvert avec trois nouveaux rendez-vous thématique de deux heures coordonnés par trois membres du RARE.
Petit nouveauté toutefois pour cette année 2022, les webinaires déchets et ressources arborent de nouvelles couleurs, et deviennent les RED (Rencontre Ressources Et Déchets). Moments d’échanges privilégiés entre les observatoires régionaux et leurs publics, ces événements revêtent un logo simple et efficace qui symbolise l’esprit de nos membres, accessibilité et proximité. La bulle évoque le dialogue, les discussions qui surviennent lors de ces rendez-vous annuels. Des échanges qui prennent place au travers du réseau, d’où le positionnement de cette bulle en haut à gauche du logo du RARE.

PRENEZ-DATE DES RED 2022

1/ Jeudi 12 mai à 9h30 a eu lieu le RED #5 « Les plastiques : De l’observation à l’action » coordonné par AURA-EE. Il s’agissait d’un événement en ligne.

Le plastique est, après le ciment et l’acier, le troisième matériau le plus fabriqué au monde. La production mondiale est passée de 1,5 million de tonnes en 1950 à 368 millions de tonnes en 2019 (source : PlasticEurope).

Ses propriétés et son faible coût de production font qu’aujourd’hui il est présent dans presque tous les objets de notre quotidien. Pourtant, en France, si l’on considère l’ensemble des secteurs (emballages, BTP, équipements électriques et électroniques, ameublement…) son taux de recyclage n’est estimé qu’à 24% (source : ADEME).

Les réglementations évoluent, les comportements commencent à changer vis-à-vis des plastiques à usage unique mais le plastique est là et il faut apprendre à vivre avec sachant qu’il offre aussi de nombreuses caractéristiques intéressantes (légèreté, faibles coûts, propriétés).

Comment tirer profit des plastiques en évitant leur impact sur l’environnement ? Comment optimiser les ressources et limiter l’utilisation de nouvelles matières premières ? Une première étape consiste à améliorer la connaissance de la filière, identifier les flux qui représentent des enjeux et les opportunités existantes, afin d’améliorer leur valorisation et créer des boucles courtes de circularité.

Ce webinaire a été l’occasion de faire le point sur les démarches en cours concernant l’observation régionale de la filière en France et de bénéficier des premiers retours d’expériences d’actions issues de cette observation (Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites, Région Sud).

Programme de l’événement – Télécharger les supports de présentation

INTRODUCTION : Les plastiques : Enjeux, Réglementations, Acteurs de la filière présenté par Auvergne Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE / Jean-Christophe VIGNOUD)

Partie 1 : Approche globale d’analyse de la filière plastique présenté par Auvergne Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE / Jean-Christophe VIGNOUD)

Partie 2 : Focus sur les étapes du parcours de vie des déchets plastiques

  1. Estimation des gisements en Ile de France présenté par l’Observatoire Régional des Déchets d’Ile de France (ORDIF / Florian LACOMBE)
  2. Le tri des déchets plastiques en Occitanie présenté par l’Observatoire Régional des Déchets et de l’Économie Circulaire en Occitanie (ORDECO / Sarah LAGOFFUN)
  3. Le recyclage des déchets plastiques en Nouvelle Aquitaine présenté par l’Agence Régionale d’Évaluation Environnement et Climat de Nouvelle Aquitaine (AREC NA / Sonia GRELLIER)

Partie 3 : Les flux de plastiques post-industriels présenté par le Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites (CT-IPC / Laura CLEKA)

Partie 4 : Le passage à l’action présenté par la Région sud et l’Agence Régionale pour la Biodiversité et l’environnement Région Sud (Région sud / Anne-Laure GOY | ARBE / Claire POULAIN)

CONCLUSION

Voir le replay

 

2/ Jeudi 30 juin à 09h30 se déroulera le RED #6 « Analyse de la TEOM : quels territoires propices à la tarification incitative ? » coordonné par l’ORDIF. Cette rencontre sera finalement en distanciel.

 

La réduction des déchets en France reste encore timide au vu des enjeux climatiques et les actions de prévention menées par les différents acteurs atteignent un plafond de verre. Afin de favoriser et renforcer ces actions déjà largement menées, la tarification incitative apparait comme un levier complémentaire en particulier pour mieux capter les recyclables. C’est ainsi que la loi de transition énergétique de 2015 impose de déployer un financement incitatif pour le service public des déchets à 15 millions d’habitants en 2020, puis 25 millions en 2025.

Le nombre d’habitants concernés plafonne aujourd’hui, et les enjeux économiques autour du coût du service public sont de plus en plus impactant pour les collectivités comme pour les usagers. Comment favoriser le déploiement de ce mode de financement pour les collectivités ?

Ce webinaire, sera structuré autour des enjeux de la connaissance du territoire pour réaliser une transition vers une tarification incitative.

Au travers de l’expertise partenariale mais aussi de l’accompagnement des collectivités, sera mis en lumière comment l’expertise et les outils d’observation permettent de faciliter les réflexions autour de la tarification incitative pour les collectivités.

Programme du webinaire : Télécharger la présentation

IntroductionL’observation régionale : élément stratégique de la transition vers une tarification incitative présenté par l’ADEME Nationale [Alexandra GENTRIC & Julien RUARO]

Séquence 1L’observation économique, une expertise partenariale

  1. Suivi des coûts et du financement et des impacts de la tarification incitative présenté par l’AREC Nouvelle Aquitaine [Sonia GRELLIER]
  2. Analyse des fichiers fonciers et usages en collectivité présenté par l’ORDIF et l’Institut Paris Region [Aurélie TUPEK & Valentin SAUQUES]. Témoignage : Geoffrey BUOT – Nantes Métropole
  3. Définition des contributions financières des acteurs économiques en cohérence avec les services proposés présenté par l’ORD&EC [Arthur DE CAZENOVE]
Séquence 2Accompagner et situer les collectivités
  1. Ciblage des territoires propices à la tarification incitative sur la base des données d’observation présenté par l’ORDIF, la Région Ile-de-France et l’ADEME Ile-de-France [Aurélie TUPEK, Anne-Sophie DE KERANGAL & Carole LIMOUZIN]
  2. La mise en œuvre de la tarification incitative au regard de l’analyse des données de la collectivité présenté par TEO Pays de la Loire [Pauline GUITTON]. Témoignage : Ophélie OLIVIER – CC pays des Herbiers

Conclusions

 

Voir le replay

 

3/ Le 06 octobre après-midi sera organisé le RED #7 coordonné par ORDECO. Le sujet sera « Quelle place pour les déchets dans le mix énergétique ? »

 

Dans un contexte géopolitique mondial tendu, alors que la question de l’énergie est au cœur de toutes les discussions, nous ne pouvions qu’aborder le sujet de la place dans le mix de l’énergie renouvelable français.

Très intéressante, cette thématique reste vaste et complexe. C’est pourquoi ce webinaire se focalisera sur l’incinération, la méthanisation et l’usage de déchets comme combustibles dans l’industrie, sujets à forts enjeux étudiés par les observatoires régionaux des déchets. Ce sera l’occasion de comprendre quel lien peut exister entre la gestion des déchets et la production d’énergie, quelle part peut être couverte tout en respectant les grands principes de la hiérarchie des modes de traitement et quelles sont les substitutions observables aujourd’hui.

L’incinération avec récupération d’énergie est une donnée suivie depuis de longues années par les observatoires des déchets au travers notamment des enquêtes « ITOM » (menées en partenariat avec l’ADEME, Amorce et le SVDU). Lors de cet événement, nous dresserons un état des lieux des données recueillies lors de ces enquêtes avec les observatoires de l’énergie et les observatoires de la qualité de l’air, puis nous expliquerons l’exploitation qui peut être réalisée.

La séquence « la méthanisation des déchets organiques« , permettra de faire un focus sur les intrants en méthanisation qui ne répondent pas forcément à la définition réglementaire du « déchet ». Ainsi, l’Observatoire des déchets d’Ile-de-France (ORDIF) vous présentera le travail qu’il a mené cette année afin de séparer ce qui est un déchet méthanisé de ce qui ne l’est pas.

Enfin, les déchets peuvent être utilisés comme combustibles dans certaines activités industrielles. L’AREC Nouvelle-Aquitaine, qui regroupe les observatoires déchets et énergie de la Nouvelle-Aquitaine, présentera une étude qui leur a permis d’identifier et de quantifier les déchets et sous-produits utilisés comme combustibles par les industries.

Les Combustibles Solides de Récupération (CSR), la biomasse, la méthanation ou encore la pyrogazéïfication ne pourront pas être abordés lors de ce webinaire. Ne soyez pas déçus, et restez connectés, d’autres RED pourraient être programmés sur ces différents sujets !

 

 

S’inscrire à l’événement
Aller en haut