Qu’est-ce qu’une agence régionale de l’énergie et de l’environnement ?

Des agences régionales pour répondre aux enjeux de transition des territoires

Depuis 2015, les Régions sont désormais les chefs de file des politiques territoriales de développement durable.

Le RARE réunit les agences régionales de l’énergie et de l’environnement en France. Adaptées aux besoins de chaque région, elles agissent en lien avec les acteurs du territoire en mettant en œuvre les pratiques et solutions d’aujourd’hui et de demain. Reconnues dans les articles de la loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte (LTECV), les agences sont les outils opérationnels des Régions et de leurs partenaires pour répondre aux enjeux de développement durable et de transitions écologique, économique et sociale.

LTECV Art. 188 : « La mise en œuvre du programme régional pour l’efficacité énergétique s’appuie sur le réseau des plateformes territoriales de la rénovation énergétique et, dans leurs domaines de compétences respectifs, sur l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, (…) sur les agences régionales de l’énergie (…). »

LTECV Art. 191 : « Les agences régionales de l’environnement apportent leur concours à la mise en œuvre des compétences dont les régions disposent en matière d’énergie, de développement durable. »

Loi Biodiversité Art. 21 : « Les régions et l’Agence française pour la biodiversité peuvent mettre en place conjointement des délégations territoriales, dénommées agences régionales de la biodiversité (…). Ces délégations exercent tout ou partie des missions de l’agence, à l’exception des missions de police de l’environnement. »

Au service des exécutifs régionaux, les agences régionales facilitent la mise en cohérence des changements à venir et contribuent aux politiques de développement durable ambitieuses.

Connaître, Accompagner, Innover… et décloisonner

Les métiers et les compétences des agences régionales s’organisent tous autour de la connaissance des enjeux des territoires (observation), l’appui et l’accompagnement aux territoires en transition, et l’expérimentation et la recherche d’innovations pour inventer les nouvelles solutions face aux problématiques de développement durable.

Les agences accompagnent ainsi les acteurs régionaux grâce à 260 collaborateurs compétents dans de nombreux domaines tels que le développement durable, la commande publique, l’urbanisme, l’énergie, l’eau, la biodiversité, la mobilité, l’éducation sociale et solidaire, l’aménagement/urbanisme et la construction/rénovation.

Elles promeuvent une approche transversale et systémique des enjeux de développement durable, afin de mettre en évidence les interactions entre les différentes thématiques. Elles privilégient la concertation et le partenariat dans leur mode de fonctionnement.

Une mission particulière : l’observation

L’observation de l’environnement devient un enjeu capital pour les territoires, et est un levier très fort pour faciliter la transition écologique. Les membres du RARE sont les opérateurs de différents types d’observatoires : énergie climat air, déchets, biodiversité, flux de matière, effets du changement climatique, eau… Le RARE anime notamment deux réseaux à l’échelle nationale : le réseau des Observatoires régionaux de l’énergie et du climat, et le réseau des Observatoires régionaux des déchets.

Les observatoires de l’énergie et du climat

Les observatoires des déchets

Les agences régionales de la biodiversité